Équipe

L’expérience de Vincent Sabourin, professeur de stratégie des affaires et de gestion de l’innovation à l’École des Sciences de la Gestion de l’Université du Québec à Montréal.

Vincent Sabourin est professeur titulaire de stratégie des affaires à l’École des Sciences de la Gestion de l’Université du Québec à Montréal où il enseigne au niveau du MBA exécutif, dont le MBA en technologie et le MBA en sciences et technologie. Il travaille à la commercialisation de technologies pour le CRIAQ (Centre de recherche en aéronautique du Québec). Il est aussi responsable de l’évaluation du potentiel commercial des technologies en efficacité énergétique de l’IREQ pour Hydro-Québec. Il a réalisé plusieurs projets d’envergure avec le CEFRIO dans le domaine de la technologie portant sur les modèles d’affaires électroniques et une étude d’envergure sur les stratégies de succès des entreprises technologiques pour le consortium du Pôle universitaire de la Montérégie.

Il fut directeur fondateur du Département de Stratégie et de Responsabilité Sociale et membre représentant des directeurs de départements à la commission des études de l’UQAM.  Il fut responsable du programme de MBA North American Competitiveness avec des universités de Californie et du Mexique portant sur les technologies Cleantech dans lequel participe Bombardier.

Il est intervenu comme consultant auprès de la direction de 200 entreprises dans les différents secteurs de l’économie québécoise. Il aussi travaillé durant plusieurs années dans le domaine de la stratégie et pour la division-conseil de SNC-Lavalin, la plus importante firme d’ingénieurs-conseils au Canada, et chez Sécor, une firme de conseillers en stratégie. Il fut aussi l’un des 25 experts québécois sélectionnés dans le cadre d’une thèse de doctorat portant sur les experts de la planification stratégique à HEC Montréal.

Il a réalisé plusieurs projets d’envergure avec le CEFRIO dans le domaine de la technologie portant sur les modèles d’affaires électroniques et une étude d’envergure sur les stratégies de succès des entreprises technologiques pour le consortium du Pôle universitaire de la Montérégie Il a réalisé près de 60 projets, dont un nombre important d’études dans le domaine de la stratégie, de la compétitivité et des nouvelles technologies.

Il a réalisé plusieurs projets de plan de développement et d’accompagnement à la réalisation pour des associations sectorielles. Il se spécialise dans les stratégies internationales. Il est aussi intervenu dans 15 pays de par le monde, y compris la France, le Brésil, la Chine, la Belgique, le Mexique, la Grèce, le Liban et les Caraïbes en français, en anglais et en espagnol.

À la demande des partenaires et des commanditaires, il est intervenu à plusieurs reprises dans des émissions à Radio-Canada comme la Tribune du 12 :15 de Radio-Canada, le Téléjournal, des quotidiens comme La Presse, Le Devoir, La Gazette, le Journal des Affaires, le Journal de Montréal la revue du Barreau canadien.

Il a reçu le prix pour sa contribution scientifique et professionnelle, le certificat du mérite de l’Association des professionnels du développement économique (auparavant nommée l’Association des commissionnaires du développement économiqueIl fut professeur invité à Alliant University en Californie, à Faculty of Business de Dalhousie, à University, à l’ESC de Grenoble en gestion internationale et à l’ESCEM de Poitiers dans le cadre du Executive International MBA.

Ses travaux dans le domaine du management stratégique ont été publiés dans revues comme International Journal of Technology and Management,, Journal of Technology Transfer, Canadian Journal of Administratives Sciences, Journal of Technology and Engineering et Revue française de gestion.

Il fut vice-président publications de la Canadian Business Strategy Association et fut secrétaire du conseil d’administration de l’Institut d’administration publique du Grand Montréal et vice-président du Planning Forum : l’association internationale de planification et de gestion stratégique. Il a aussi été le coprésident du comité leadership du Mouvement québécois pour l’Assurance de la Qualité (MQQ).

M. Sabourin détient un baccalauréat en psychologie industrielle de l’Université McGill, une maîtrise en administration de l’École des Hautes Études Commerciales (HEC) en gestion de l’innovation et a réalisé un doctorat (Ph. D.) en planification et gestion stratégique à l’Université McGill, sous la direction d’Henry Mintzberg. Sa thèse de doctorat a porté sur la concurrence et les stratégies de commercialisation dans le domaine de la technologie pour le marché nord-américain.

—0O0—

Fabiola Aleman. M.Sc. génie management de la technologie, professionnelle de recherche  ESG UQAM

Mme Fabiola Aleman Flores collabore à l’évaluation des technologies en efficacité énergétique pour Hydro-Québec. Elle a travaillé sept ans comme ingénieur dans le secteur manufacturier. Elle a travaillé en tant que gestionnaire d’amélioration continue auprès de plusieurs industries reconnues internationalement, comme Volkswagen ou Stanley. Elle a aussi participé dans des projets d’expansion du marché pour l’industrie de produits de consommation, comme par exemple en tant qu’analyste dans un projet d’ouverture de 30 points de vente. Mme Aleman Flores

Titulaire d’un diplôme en génie industriel, option production et contrôle de la qualité, elle s’est spécialisée en management de la technologie à l’École Polytechnique de Montréal. Entre autres, elle allait spécialiser dans les domaines de la technologie de l’information et des processus d’innovation. Son mémoire de maîtrise à porter sur la gestion des risques dans les PME québécoises selon la norme ISO 31000. Mme Fabiola Aleman Flores parle le français, l’anglais et l’espagnol.

—0O0—

Mahdi Al-Husseini ing. Et Msc. Génie industriel (en cours), professionnel de recherche

Mahdi Al Husseini a collaboré et participé à  l’évaluation du potentiel commercial de technologies pour Hydro-Québec.  Il a réalisé des évaluations pour des projets de nouvelles technologies et des logiciels. Il a aussi collaboré à plusieurs projets d’ingénierie à l’École Polytechnique de Montréal, notamment la conception d’un moteur d’avion CRJ100, la conception de l’éolienne «Aéolys et la conception d’un système de détection de défauts des roulements par analyse de vibratoire.

Spécialisé en innovation, il a été responsable des systèmes d’amélioration des Cseries de Bombardier aéronautique.

Il a travaillé en tant qu’agent de transformation des Cseries de Bombardier et possède une expérience en logiciel et programmation.

Mahdi al-Husseini est trilingue ; il parle couramment l’arabe et l’anglais et est diplômé d’un baccalauréat en génie civil de Polytechnique Montréal.

—0O0—

Alexandre Jost. Msc. gestion internationale, professionnelle de recherche  ESG UQAM

Alexandre Jost a travaillé dans le développement des affaires d’une maison de commerce, possède une expérience d’évaluateur d’entreprises innovantes pour le groupe Raymond Chabot Grant Thornton. Il a réalisé un mandat de valorisation commerciale de brevets et de recherches actives pour l’Institut de Recherche d’Hydro-Québec (IREQ), une planification stratégique pour l’Association des Libraires du Québec et participe au développement sectoriel technologique auprès de municipalités telles qu’Asbestos et Saint-Jérôme. Il a été analyste en stratégie d’innovation et de développement des affaires à l’international dans le cadre de projets de recherche à l’École des Sciences de la Gestion.

Il détient un baccalauréat en administration des affaires spécialisé en affaires internationales de l’Université Paris-Est (Créteil). Alexandre Jost détient un MS.c. en gestion à l’École des Sciences de la Gestion de l’UQAM, spécialisé en gestion internationale. Il a séjourné dans plusieurs pays à l’étranger dont le Brésil et parle couramment portugais.

—0O0—

Maria Tomova, coordonnatrice aux communications pour le Consortium Stratégie & Innovation

Maria Tomova et coordonnatrice aux communications pour le consortium stratégie et innovation. Elle responsable du bulletin électronique et de la mise à jour du site Web ainsi que des communications externes avec les partenaires. Madame Tomova a travaillé dans le domaine des communications électroniques et écrites dans la cadre de plusieurs projets.

Elle détient un baccalauréat en communication de l’UQAM.